Marché Noir : l’inauguration


Le temple du style ouvre ses portes au 18 rue Perrée, dans le 3ème arrondissement.


 

sans-titre

Le marché noir revient dans un décor mariant le luxe à l’anglaise et les influences de la culture africaine, un lieu unique, mais aussi hybride car rassemblant à la fois une boutique, un salon de thé, un lieu d’exposition, un bureau de style mais également un atelier de retouche. Ce marché Noir présenté par son créateur Amah Ayivi, rassemble tout les trésors déniché par celui ci et son équipe, des pièces rares qui seront exposées au rez-de-chaussée.

195854-marche-noir-ouvre-un-nouvel-espace-a-paris-2

Mais Amah Ayivi met également son expertise et son talents au service des visiteurs avec le Bureau de Style, il y compose ses carnets de tendance, crée les prochaines collections, sublime les collaborations ou donne son avis d’expert sur la valeur des pièces vintage que les visiteurs viennent faire estimer.


Le créateur : Amah Ayivi


amah-ayivi-createurs-du-marche-noirA l’origine du projet , un homme, expert en style d’origine togolaise, qui s’est donné pour mission de marquer l’histoire du style en recherchant des pièces unique et rares. Un véritable travail de recherche est effectué, des caves et grenier aux marchés d’Afrique de l’ouest, vous l’avez donc compris ce créateur n’hésite pas à chercher les perles rares pour proposer des créations représentatives de son monde.

Directeur de casting pendant 10 ans, et fondateur de la Fabrique du style, Amah Ayivi est aujourd’hui également Directeur associé du groupe Walt (Le Comptoir Général).

 

 


L’E-SHOP


 

Le Marché Noir annonce l’ouverture de son e-shop. Une interface en ligne, dédiée à la vente de pièces vintage mixtes (vêtements et accessoires), uniquement disponibles sur le web, avec expédition classique ou retrait en boutique (click’n collect).
www.marchenoir.com

LE SALON DE THE


Juste à coté se trouve un salon de thé, à la décoration chaude, principalement en marbre et composé de nombreuses plantes qui offriront aux visiteurs, en plus d’une carte de cocktails aux fruits exotiques frais pressés minute et de cafés, l’ambiance des grands cafés occidentaux dominants les places des anciennes capitales coloniales.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*