L’INSTITUT CULTUREL ITALIEN DE PARIS PRÉSENTE UNE EXPOSITION D’ARCHITECTURE POUR RETROUVER LES AILES PERDUES DE L’HÔTEL DE GALLIFFET

Du 13 juin au 30 décembre 2016, l’Institut culturel italien de Paris présente une exposition expérimentale de neuf projets archituecturaux qui proposent une reconstitution des deux ailes perdues de l’Hôtel de Galliffet. Un comité scientifique international de haut vol sélectionnera le projet le plus intéressant qui sera ensuite présentée à la Biennale d’architecture de Venise le 14 juillet et qui permettra à son auteur de bénéficier d’une résidence à l’Institut en novembre 2016.
L’exposition souhaite ainsi valoriser l’architecture néoclassique de cet hôtel particulier, haut-lieu de la politique diplomatique européenne depuis la Révolution française et qui appartient à l’Etat italien depuis 1909. Elle tient également à présenter au public l’innovation et l’excellence de l’architecture et du design italien, qui redessinent sans cesse de nouvelles frontières.

« LE ALI RITROVATE DE L’HOTEL DE GALLIFFET », UNE EXPOSITION EXPÉRIMENTALE 

Suite à un appel d’offre lancé en 2015, neuf jeunes agences d’architecture italiennes ont été invitées à proposer des projets de rénovation qui permettraient de redonner vie à deux ailes de cet hôtel particulier : l’aile Est, incomplète depuis 1950 et qui héberge aujourd’hui les salles des cours de langues, et l’aile Sud, démolie en 1960. Cette dernière, dite aile de Varenne, deviendrait « l’Hôtel d’Italie » : un pôle de production et de promotion du savoir faire italien, lieu de débats, de résidences et d’accueil pour tous les acteurs et les promoteurs de l’excellence italienne de passage en France.
Un comité scientifique international, composé de Pippo Ciorra, Jean-Louis Cohen, Margherita Guccione et Cino Zucchi, sélectionnera le projet le plus pertinent pour le présenter à la 15e Biennale d’architecture de Venise. L’agence retenue sera en résidence à l’Institut culturel italien pendant le mois de novembre, dans le cadre des « Promesses de l’Art ». Ce programme de résidence d’artiste a été lancé en 2013 pour promouvoir la jeune création italienne en France et partager une complicité artistique et humaine, tant avec les artistes qu’avec le public.
Les participants qui ont accepté de relever le défi devront proposer une reconstitution moderne d’un espace de 6 500 m2 à la hauteur de ce bâtiment de prestige et des nouvelles technologies de l’architecture italienne contemporaine, tout en respectant le style néo-classique. En plus des dessins, plans et maquettes, l’exposition présentera une monographie philologique portant sur l’histoire et l’architecture de l’Hôtel de Galliffet, réalisée par la Scuola di restauro de l’Université Roma 3, partenaire institutionnel de l’Institut depuis 2013. L’ouvrage sera signé par les chercheurs Giuliana Mosca et Sara D’Abate, jeunes spécialistes de l’histoire de l’architecture et de la restauration, artistes résidentes en août 2013.

L’HÔTEL DE GALLIFFET, MAISON DE L’ITALIE À PARIS DEPUIS 1909

Situé au cœur du faubourg Saint-Germain, l’Hôtel de Galliffet fut construit par l’architecte Étienne-François Legrand entre 1776 et 1792. Confisqué en 1792 par l’État, qui y inunnamedstalla le service des Relations extérieures, l’Hôtel fut d’abord la demeure du père d’Eugène Delacroix puis de Talleyrand, qui s’y établit le 15 juillet 1797 jusqu’au Congrès de Vienne. Ces salons furent le théâtre de nombreuses tractations diplomatiques menées dans le cadre de la politique extérieure de Napoléon ; ils accueillirent également d’illustres personnages tels que Madame de Staël, Chateaubriand ou Benjamin Constant.

En 1894, le gouvernement italien décida d’y installer son siège diplomatique en louant l’Hôtel de Galliffet, qu’il acheta définitivement le 22 mai 1909. En 1938, l’Ambassade fut transférée de l’autre côté de la rue et l’Hôtel devint alors le siège du Consulat général d’Italie et, à partir de 1962, de l’Institut culturel italien et de la Délégation italienne auprès de l’OCDE. Créé en application de l’Accord culturel franco-italien, l’Institut culturel italien relève du ministère italien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, jouissant ainsi d’une autonomie opérationnelle. Il a pour but de promouvoir, soutenir et développer, dans les domaines culturel et linguistique, les rapports entre l’Italie et la France. Lieu de nombreuses rencontres, de débats et de manifestations culturelles, l’Hôtel de Galliffet abrite également une bibliothèque-médiathèque de 50 000 ouvrages, un bureau d’informations pédagogiques et culturelles ainsi qu’une école de langue italienne.

 

DATES À RETENIR:  Institut culturel italien au  50, rue de Varenne 75007 Paris
26 MAI 2016
Inauguration de l’exposition et présentation du catalogue de l’exposition Le ali ritrovate dell’Hotel de Galliffet

14 JUILLET 2016 – 13H30
Proclamation du projet retenu pour la 15e Biennale d’architecture de Venise

NOVEMBRE 2016
Début de la résidence artistique à l’Institut culturel Italien de Paris pour l’agence sélectionnée, dans le cadre du programme « Les Promesses de l’Art »

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*