Les éditions Viviane Hamy présentent « La Madone de Notre Dame »

IMG_1897 IMG_1901 IMG_1899

Alexis Ragougneau, né en 1973, est auteur de théâtre ; mais par un concours de circonstances, il a décidé de tenter l’aventure du roman policier. La cathédrale est un lieu qu’il connait bien puisqu’il y a lui-même travaillé pendant quelques temps. Il eut donc envie de faire découvrir au lecteur l’envers du décor de ce lieu mystique. Il a voulu examiner ce lieu connu, touristique, sous un angle différent, l’angle du roman policier et de l’intrigue criminelle.

Voici donc son premier roman : La Madone de Notre-Dame, aux éditions Viviane Hamy.

« Au lendemain de la procession organisée par Notre-Dame pour honorer la Vierge Marie, une jeune fille très belle y est retrouvée morte… Installée telle une dévote sur un banc, elle s’est effondrée sur le sol lorsqu’une plantureuse touriste américaine s’est assise à ses côtés.
La procureur, Claire Kauffmann, Landard, le commandant, et Gombrowicz, le tout jeune lieutenant, s’interrogent. Qui est cette femme à la robe blanche ? Qu’est-ce qui a orienté ses pas vers Notre-Dame ? Tout le monde est, a priori, interrogé et tous sont unanimes : elle était dans les parages le jour de la procession, et sa présence a fait sacrément scandale. Le mystère s’épaissit de jour en jour, d’autant que l’autopsie révèle un élément des plus violents : le vagin de la victime a été scellé avec la cire d’un cierge. Le père Kern, qui effectue chaque été un remplacement à Notre-Dame, est assailli de tous les côtés. Lorsque les soupçons s’orientent trop naturellement vers un très jeune homme « fou » de la Vierge et aux allures d’ange blond, il comprend qu’il doit mener sa propre enquête, en marge de l’investigation officielle.  »
Des figures qui incarnent profondément les symboles que manie l’auteur en virtuose, une écriture nerveuse, un style envolé ; Alexis Ragougneau est un nouveau talent à suivre !

 

Par Clotilde Rudent

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*