Le Slip Français : made in France à la conquête du monde

 

© PHOTO J.MARTINEZ@SUDOUEST.COM

Vous voulez changer le monde ? Vous voulez changer les choses ? Commencez par changer de slip ! Cette expression digne des slogans des hommes politiques, est le mantra de la boutique du Slip Français. Cette marque française, est en forte expansion depuis 5 ans.

Le Slip Français c’est d’abord l’idée originale de Guillaume Gibault et d’Hugo Becker. Âgé à l’époque de 25 ans et diplômé de HEC, il décide de relever le défi de prouver à ses amis réticents qu’il peut vendre des slips. En moins de 6 mois, la marque vend près de 3 000 slips. Fabriqué en Dordogne à ses débuts, le slip Français prône le Made In France, et les    « produits de qualité qui reflètent un vrai savoir-faire, avec un côté élégant et un peu rétro ». La marque s’est faite connaître grâce à son produit-phare : « Le slip qui sent bon », croyez-le ou non, ce slip comporte des microcapsules de parfum qui libèrent une odeur lorsqu’il entre en contact avec la peau, et dure jusqu’au trentième lavage.

L’autre clé de réussite de cette marque, est l’ingéniosité de son créateur, qui mise toute la communication de la marque sur les réseaux sociaux pour se faire connaître. Plus de ses 50 000 fans sur sa page Facebook, et ses 9 000 followers sur Twitter, le jeune directeur s’amuse avec la communauté à travers des slogans tels que « C’est la Saint Valentin : dites-lui avec un slip ! », »Le changement de slip c’est maintenant! ». Il s’allie à des marques connues telles que Claudie Pierrot, Agnès B ou encore Princesse Tam-Tam pour attirer la gente féminine, mais aussi grâce à des mannequins attrayants. Et pour clore le tout: il a lancé le fameux défi de Francis, qui a pour devoir de se prendre en photo, toujours dans la même posture, autour du monde : « le sliptime c’est avant tout un art de vivre et d’être … en slip ».

Capture d’écran 2015-02-13 à 01.40.04

©Captured’écranleSlipFrançais

Le slip a de l’ambition

Loin de fabriquer uniquement des slips, la boutique propose une gamme de sous-vêtement, des sweat-shirts, t-shirts, des chaussettes, des charentaises, des accessoires, ainsi que des slips/short de bain. Par ailleurs, la marque a ouvert une boutique éphémère à Los Angeles après avoir lancé une campagne de financement participatif sur le site KickStarter. Guillaume Gibault continue sur sa lancée: il a inauguré, il y a trois semaines, une nouvelle enseigne Le slip Français à Hong Kong. « Hong Kong et le Japon sont des territoires sur lesquels nous comptons beaucoup, ainsi que la Corée, Singapour, et Taiwan. Évidemment, nous allons aussi nous concentrer sur les États-Unis » confiant-il au magazine Le Figaro.

Windows Phone S_M_20150212_028

©SadiaMandjo

Sadia Mandjo

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*