FESTIVAL SPORTFOLIO PALMARES – LE GRAND PRIX NIKON 2016


Unknown

 

Narbonne, le 27 mai 2016 – Cérémonie de remise des prix

A l’occasion du 3ème Concours International de la photographie de sport, le Festival Sportfolio et Nikon ont récompensé les meilleures prises de vues d’événements sportifs qu’ils soient très médiatiques ou beaucoup plus confidentiels.  Plus de 2 000 candidats internationaux en lice !

Le jury Sportfolio, présidé par Jean-François Leroy, fondateur et directeur du Festival international de photojournalisme Visa pour l’Image à Perpignan, a remis le Grand Prix Nikon à Grigory Sysoev (Russie).

Nikon, partenaire officiel et historique du Festival Sportfolio a remis au photographe de l’agence de presse russe « Sputnik » le tout nouveau reflex professionnel Nikon D5 ainsi qu’un téléobjectif NIKKOR, soit une dotation d’une valeur totale de plus de 8 000 euros.

 

0. Grand Prix 2016. Sysoi Grigory  Sportfolio 2016

« J’AI VRAIMENT ÉTÉ CHANCEUX DE CAPTURER CE MOMENT »

Né en 1978, Grigory Sysoev a découvert très jeune la photo aux côtés de son père lui-même photographe. Il livre les coulisses du cliché qui a fait de lui le lauréat du Grand Prix Nikon du Festival Sportfolio.

Dans quelles conditions ont été prises cette photo? 

La photo a été prise depuis le bateau prévu pour les photographes. Nous suivions les nageurs pendant toute leur course et j’ai essayé de prendre la photo malgré les mouvements du bateau. La capture s’est faite lors du ravitaillement des nageurs qui prenaient des bouteilles tendues par leurs coachs. J’ai demandé au barreur de se rapprocher le plus près possible mais c’était difficile pour lui car il avait peur de perturber les athlètes.Ensuite, j’ai vu le nageur au plus proche de moi et j’ai commencé à shooter. Le bateau a violemment été secoué, je ne voyais plus rien.
J’ai seulement remarqué que les lunettes des nageurs brillaient. J’ai vraiment été chanceux d’avoir réussi à capturer ce moment.

Quel matériel avez-vous utilisé? 

J’ai utilisé un Nikon D4 avec une optique NIKKOR 600mm.Depuis combien de temps travaillez-vous avec des appareils photo Nikon? Je suis équipé Nikon depuis que je suis passé de l’argentique au numérique, c’était en 2004.
Mon premier Nikon était un D1X puis un D2X et ensuite un D3. Aujourd’hui, je travaille avec un D4 qui me convient en toute occasion.

Vous êtes donc un vrai « Nikoniste »?

Oui, j’aime Nikon pour ses optiques, sa facilité d’utilisation et son traitement des couleurs. Mais la raison principale, c’est que j’adore Nikon pour la résistance du matériel dans les situations les plus difficiles, et je sais que je peux toujours compter sur mon appareil photo.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*