« Engel Pak, pionnier de l’abstraction » à Paris et à Bruxelles

La Galerie Intuiti Paris et la Galerie Intuiti Bruxelles présentent une exposition consacrée à Engel Pak, peintre du XXème siècle considéré comme l’un des pionniers de l’impressionnisme abstrait. Du 23 mai au 20 juin 2015 à Paris et du 21 mai au 13 juin 2015 à Bruxelles.

Paradoxalement, c’est en 1927, alors qu’En(e)st Engel est refusé du Salon d’Automne, que sa carrière décolle. Le peintre belge, né en 1885, a commencé à peindre tardivement, vers l’âge de 40 ans. Attirée par les idées nouvelles, il s’est vite dirigé vers la peinture abstraite. Cette année-là, il participe à la mise en place de « L’Exposition des refusés », avec Joaquín Torres García et Jean Hélion, refusés également, lors de laquelle il présentera des toiles abstraites. Le reste ira très vite : en 1929, il fréquente les anciens du mouvement Dada, s’intéresse au surréalisme, et son art prend un tournant lyrique. Sa vie, entre la Provence et Paris, sera ensuite faite de rencontres déterminantes : Paul Eluard, à qui il offre une illustration pour son texte « Objets de mots et des images ». Il exposera notamment au Salon des Réalités Nouvelles, mais aussi, à plusieurs reprises, dans des galeries en Provence, à Paris et à Bruxelles. Il meurt en 1952.

Engel Pak, Empire du Soleil, 46x65cm, 1956 ©Galerie Intuiti

Engel Pak, Empire du Soleil, 46x65cm, 1956 ©Galerie Intuiti

Engel Pak, La vie immédiate, 92x65cm, 1957 ©Galerie Intuiti

Engel Pak, La vie immédiate, 92x65cm, 1957 ©Galerie Intuiti

Sa peinture peut difficilement être classée : même si on le qualifie aisément d’expressionniste abstrait, Engel Pak a toujours été un autodidacte, peignant au gré de ses propres pulsions, sans chercher à suivre un mouvement. Très sensible, il observait longuement ses toiles et celles de ses contemporains pour aller y puiser des émotions et se nourrir des tendances picturales. Car autodidacte ne veut pas dire marginal. Sensible aux mouvements de l’époque – surréalisme et dadaïsme – Engel Pak a su les interpréter et les intégrer à une œuvre originale.

Engel Pak, Penssées, 24x32cm, 1960 ©Galerie Intuiti

Engel Pak, Penssées, 24x32cm, 1960 ©Galerie Intuiti

Engel Pak, Rochées, 24x31cm, 1960 ©Galerie Intuiti

Engel Pak, Rochées, 24x31cm, 1960 ©Galerie Intuiti

Peintre abstrait avant tout, il travaillait avec passion les couleurs et les matières, courant sans cesse après un équilibre entre les deux, un équilibre qui pourrait, mieux que toute peinture figurative, coller à la toile des sentiments fugaces. « J’ai cédé à divers mouvements et maintenant encore je cherche, mais je ne sais plus quoi… » disait-il. Les deux expositions qui y sont consacrées sont la preuve que finalement, Engel Pak a trouvé ce qu’il cherchait pour tracer sa propre voie.

Claire FEUARDANT

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*