Du 22 octobre au 27 novembre, direction Deauville et son festival « Planche(s) Contact »

a

SINGULARITE, OUVERTURE ET EXIGENCE

Planche(s) Contact, festival de créations photographiques, fête ses six ans et sa septième édition. Six ans, c’est l’âge où les enfants entrent à la « grande école ». Pour ce festival, c’est le temps qu’il a fallu pour rejoindre le cercle des principaux festivals de photographie. Depuis sa création en 2010, Planche(s) Contact, en restant fidèle aux principes posés lors de sa fondation, s’affirme aujourd’hui comme un rendez-vous singulier et créatif, un festival majeur dans la cartographie des manifestations photographiques nationales.

UN FESTIVAL DE RESIDENCES DE CREATION

Lorsque la ville de Deauville a créé en 2010 Planche(s) Contact, son festival photographique, ce n’était pas pour créer un festival de plus, mais pour imaginer un festival unique avec une idée fondatrice privilégiant résidences de création et commandes publiques. Dans une démarche qui a tenté nombre de photographes, Planche(s) Contact s’est donné pour thématique l’exploration et la restitution de tout ce qui constitue les facteurs d’identité d’une ville. Planche(s) Contact, année après année, suscite et associe les regards croisés de photographes reconnus, de photographes émergents et d’étudiants des grandes écoles européennes de photographies, sur la ville et ses multiples visages.

UN FESTIVAL OUVERT A L’INTERNATIONAL ET A TOUTES LES ECRITURES PHOTOGRAPHIQUES

da

Chaque année, une large part des commandes valorise la photographie internationale. Cette année Joakim Eskildsen (Danemark) et Paolo Verzone (Italie) succéderont à : Massimo Vitali, Kishin Shinoyama, Rinko Kawauchi, Gunnar Smoliansky, Paolo Roversi, Terri Weiffenbach, Filip Dujardin, Harry Gruyaert, Kourtney Roy, Kristine Thiemann, Brian Griffin, … invités des précédentes éditions.

Les expositions créées abordent différentes écritures photographiques, dans des registres qui invitent le portrait, le reportage, le nu, le paysage, les fictions et les mises en scènes photographiques, la nature morte, la mode, l’architecture, les recompositions du réel, …

Chaque édition invite et accompagne dix jeunes talents. Dix étudiants d’écoles européennes de photographie concourent à deux prix et reçoivent des bourses qui financent puis récompensent leurs travaux.

Les quinze expositions du Off associent les photographes qui vivent en Normandie. Le concours de la 25e heure, événement festif et participatif, rassemble tous les amateurs de photo et invite le public qui aime les prises de vues à se confronter à une commande.

Toutes les expositions sont libres d’accès, une gratuité accompagnée par un cycle d’actions de médiation pour partager le goût de la photographie des élèves de maternelle aux étudiants des écoles d’art.

Les six premières éditions ont démontré la légitimité, l’intérêt et l’exigence artistique de Planche(s) Contact. Chaque année ce festival monte en puissance avec un accroissement des expositions et l’ouverture de nouveaux lieux d’exposition. Autant de nouvelles actions rendues possibles par le développement de nouveaux partenariats, toujours en phase avec le projet artistique. Tout concourt à ce que 2016 soit une édition riche en découvertes et en rencontres pour rassembler à Deauville ceux qui aiment observer comment les photographes.

CALENDRIER DU FESTIVAL 2016 RÉSIDENCES DES PHOTOGRAPHES À DEAUVILLE

zBERNARD DESCAMPS: 14 au 17 mai – 3 au 6 juin – 13 au 18 juillet

JOAKIM ESKILDSEN: 20 au 27 juin

MAIA FLORE: 13 au 16 juin

LAURENCE LEBLANC: 21 juin au 1er juillet

PATRICK TOURNEBOEUF: 6 au 10juin

PAOLO VERZONE: 21 juin au 1er juillet

ANNA BROUJEAN: 21 au 24 juillet

RÉSIDENCE DES DIX ETUDIANTS: 21 juin au 1er juillet

EXPOSITIONS

OUVERTURE TOUS LES JOURS DU 22 OCTOBRE AU 1ER NOVEMBRE, PUIS LES SAMEDIS ET DIMANCHES JUSQU’AU 27 NOVEMBRE

HORAIRES : 10H30 > 13H – 14H30 > 19H

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*