Bulle

bulle

« Bulle »

Rubrique : fait divers
Foix, le 14/09/2014 à 09 h 45

Au détour de notre excursion souterraine, une rencontre va changer notre périple journalier.

Une petite silhouette surgie de nulle part, miaulant de tout son être, vacillante tel un accidenté.

Une dame au cœur pur se dresse vers cet animal et constate la gravité de ses blessures.

Nous nous attelons, avec la contribution de l’agent du site de LABOUICHE à amener dans de parfaites conditions ce félin vers un médecin animalier.

Détour, chemin croisé, nous nous arrêtons à l’hôtel de Police tels des voyageurs en quête d’une aide précieuse. Là, un sourire et des explications nous réchauffent à l’idée d’arriver enfin à notre but : SAUVER ce petit chat.

Au bout d’une rue, une grille fermée « CLINIQUE VETERINAIRE ». Encore un obstacle. Je me borne à noter toute information utile « urgences ».

Rencontre avec un homme engagé auprès du Monde animalier le Docteur MAUSSIERE.

Le couperet tombe, cet ange à 4 pattes va devoir s’endormir pour un ultime voyage. Nous lui adressons nos dernières embrassades, caresses, larmes avant de le laisser aux mains de cet homme si doux et charismatique.

« Bulle », prénom inscrit sur le carton, a chaviré notre cœur par son regard, sa présence.
Son dernier chemin de souffrances a mobilisé ces personnes ci-dessous :

Merci à :
· Personne (dame au cœur pur) du Comité Orange
· Agent du site de la Rivière Souterraine de Labouiche
www.labouiche.com
· Personne de permanence de l’Hôtel de Police (dimanche matin)
· Docteur MAUSSIERE, vétérinaire à FOIX (09)

Rédactrice de cet article :
Mme Cécile AVELINE – COLLOT

2 Comments

  1. Cécile Eppe-Frenette says:

    Bonjour Cécile Avelinecollot ,

    J’ai été très touchée et émue par votre texte.

    Il faut être animé par un cœur fort généreux pour faire autant de démarches pour sauver un chat très mal en point. Car, puisqu’il meurt malgré tout, son cas devait être visiblement sérieux.

    J’ai été d’autant plus admirative de ce geste charitable que je sais que ma générosité m’inciterait certainement à sauver un enfant, mais je ne serais suffisamment généreuse pour me démener autant pour un animal.

    Toute mon admiration.

    Cécile Eppe-Frenette

    • Cecile Avelinecollot says:

      Bonjour Cécile,

      Merci pour votre commentaire qui me touche vraiment, je suis très émue. J’ai voulu par ma rédaction lui porter un hommage et remercier les personnes qui se sont mobilisées pour nous aider. BULLE restera dans mon coeur à jamais. Si Cécile, nous sommes tous capables de sauver notre prochain, enfants, amis mais, aussi des animaux. Je me dois par une telle action, même si BULLE repose dans le Jardin d’Eden pour animaux, d’aimer la vie, dela respecter et donc de l’honorer.

      Tendrement.

      Mme Cécile AVELINE – COLLOT

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*