London Fashion Week F/W 2016: Rebelles sur les Côtés

Alors que les semaines de la mode se mettaient leurs fins il y a quelques mois, et ici à Paris, il ne fait toujours pas comme été cette semaine, ce n’est pas la peine donc d’en parler et revenir en arrière, afin de nous rappeler les tendances et comptes rendus de ces qu4tres événements très modiste et classe à l’échelle mondiale. On décrypte aujourd’hui : celle du pays de la fameuse Reine Elizabeth. Celle de Londres ! Car Londres est aussi connu pour son temps froid ou en pluie 24/7…

La plus courte du calendrier par rapport aux autres fashion weeks à Paris, Milan et New York, car elle ne se déroulait que pendant qu4tre jours, du 19 au 23 février dernier à la célèbre salle d’exposition, Lawrence Hall. On y fêtait le retour d’Alexander McQueen, pour la première fois depuis quatorze ans après la mort du créateur, dont sa maison phare britannique a été retenue par son successeur, Sarah Burton. C’est quand même la raison pour laquelle s’est expliquée la présence d’Anna Wintour, la célèbre rédactrice en chef de Vogue US, qui ne prenait même pas son temps d’y assister depuis 2007 au 2009. On remarquait aussi des autres maisons britanniques avec des stylistes talentueux d’Angleterre tels Vivienne Westwood, Christopher Kane et Gareth Pugh, et des marques britanniques qui nous donnent un coup de cœur comme Topshop, Paul Smith et Burberry.

Londres est toujours fidèle pour son style typique, le punk et le rock, et jusqu’à 2016 cette réputation reste la même. On s’en fiche si c’est l’hiver, l’automne, le printemps et même l’été! Puisque à Londres, vous ne vous échappez jamais du look rockabily et du trashy sur les bords, dominé par le noir. On suivrait des nouvelles tendances de mode, basées sur les podiums londonienes sur ses arrêts des images :

Punk-Rock et Noir : les femmes londoniennes indépendantes.

fashion-week-londres-automne-hiver-2016-2017-alexander-mcqueen-9defile-antonio-berardi-automne-hiver-2016-2017-londres-look-16

Vu chez: Alexander McQueen, Antonio Berardi, Mulberry, Topshop Unique. 

On y attendait tou(te)s! De noirs complets, de coups féminins perfecto, de cuir et à look tomboy, comme ses années dernières, ce style semble toujours primer. Les Londoniennes n’osent pas non plus de mettre des chaussures gros à leurs pieds afin de montrer leurs côtés rebelles, mais également sans oublier leurs côtés féminins en portant des jupes… en cuir ou transparente. On casse aussi son perfecto en mettant un pantalon XXL, qui est aussi une tendance majeure aux autres podiums de fashion week, ou en jouant avec les vestes en cuir. On ajoute aussi des accessoires courageux dans ce style, telles les lunettes du soleil, le choker et les accessoires à ses cheveux. Et bien sûr, des rouges à lèvres sombres sont plus marquants!

Psychédélique, Optique et Floral : les motifs de l’année. 

defile-preen-by-thornton-bregazzi-automne-hiver-2016-2017-londres-look-4 defile-roksanda-automne-hiver-2016-2017-londres-look-15

Vu chez: Thorton Bregazzi, Roksanda,  Burberry, Mary Katrantzou.

Les imprimés floraux ne remplacent pas son titre en tant que motif traditionnel. En revanche, les autres motifs traditionnels ont été chassé par les imprimés plus psychés qu’avant. Après les carreaux, qui sont la tendance principale de New York Fashion Week, on tire un côté plus sombre parmi ces motifs. Exit le côté romantisme, et entrez les côtés mystérieux, gothiques et excentriques. On a mis plutôt les couleurs sombres, et on n’hésite pas à mélanger deux motifs différents; tels les carreaux et les psychés. Les imprimés obsédants qui ont évoqué un rythme vertigineux, ils se révéleraient peut-être aux prochaines tendances de fashion week!

Orange et Rouge: les couleurs d’été en hiver.

 media photo-5-photos-du-defile-house-of-holland-femme-fashion-week-2015-2016_5223267 defile-paul-smith-automne-hiver-2016-2017-londres-look-13 

Vu chez: Vivienne Westwood, House of Holland, Paul Smith, J. JS Lee.

Les couleurs hivernales sont encore plébiscitées par les stylistes, mais avec une touche des couleurs très choquantes. Celles de cette année: l’orange et le rouge. Ils sont présents sur toutes matières et tous vêtements, du pantalon au manteau en passant par la jupe et la robe. Après des fourrures pour l’hiver, on passera en jupe à plissé solaire ou en robes démarquées en orange. Bien-sûr qu’on n’oublie pas le blazer, les collants et le manteau en couleurs sombres, mais pourquoi ne pas faire un gros choc en attendant la chaleur qui s’approche?

Slip Dress et Disco: back to the 70s.

Vu chez: Pringle of Scotland, Christopher Kane, Ashish, Julien Mac Donald, Fender Fender.

Paillettes partout pour le disco! Sur des robes, des pantalons, des jupes, des hauts, des manteaux… Les années 70s sont revisitées par des coupes et matières modernes, s’associant à des bons vieux temps. Le slip dress se retrouve également en pleines versions; paillettes, maille, laine, dentelle… donc on pourrait les voir comme une mixte courageuse entre le disco et le slip dress! Celle qui provoque une bonne surprise sur les podiums londoniens. Tout n’est plus qu’une question de goût, mais de toute façon, il suffira juste de vous porter un beau manteau d’hiver.

Orientale ou l’Asie: la prochaine destination de l’hiver.

Vu chez: Sibling, Gareth Pugh, Eudon Choi, Kamiar Rokni.

 Pour tous qui ont un gros intérêt vers l’Asie,  l’Oriental est l’une de la grosse tendance de l’année! Ce n’est pas juste à Londres, mais aussi aux autres fashions weeks et leurs semaines hautes coutures. Tout a été débuté quand Chanel a fait sa croisière à Séoul, Corée du Sud. Et d’un coup, la maison française a influencé les vêtements typiques de Corée et notamment du Japon, comme une nouvelle mode de s’habiller. Le kimono et peut-être aussi le hanbok, vont envahir nos dressings en forme de manteau long ou court, en veste, en robe, ou en pyjama-suit. On remplacera en effet, la ceinture obi, la caractéristique japonaise. Côté motifs: ils se pareront des motifs très orientaux ou floraux, en tout couleur. Côté matières: de la laine au satin!

 

Les nouvelles collections et tendances de Londres nous ont laissé planer un bon présage pour l’hiver prochain. Elles permettent de mélanger un côté modiste et rebelle à la londonienne, entre les matières, les couleurs et les vêtements eux-mêmes, on se met en mode ludique et amusante!

 

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*