11 EME ÉDITION DU GRAND PRIX DE L’INNOVATION (GPI)

images30 nominés, champions de l’innovation au service du « mieux vivre »

Pour sa 11ème édition, le Grand Prix de l’Innovation (GPI) de Foire de Paris, présidé cette année par Sébastien RIPARI1, révèle en avant-première la liste des 30 candidats nominés.

Les innovations sélectionnées en 2016 privilégient l’utile au quotidien, revendiquent un « design d’usage » avant celui de l’esthétique, saluent une connectivité assagie, pratique et sans gadget.

Le GPI, un tremplin extraordinaire pour les entreprises qui innovent

Véritable révélateur de tendances, le Grand Prix de l’Innovation récompense chaque année les innovations les plus remarquables de l’électroménager et du Smart Home en matière de design, de technicité ou de confort, offrant aux marques une visibilité inégalée et un accès préférentiel au marché.

En 2016, le comité d’experts du GPI a sélectionné les 30 innovations les plus remarquables

qui seront ensuite distinguées par un jury composé de journalistes et de professionnels, sous la présidence de Sébastien RIPARI.
unnamed

« Je suis impressionné par la créativité des jeunes qui osent se lancer sur un marché complexe et concurrentiel aujourd’hui, comme par l’intelligence d’innovation chez les grandes marques. Elles ont compris l’évolution de notre société et celle de nos usages – et notamment notre aspiration au « mieux vivre », clé de l’innovation d’aujourd’hui », a commenté Sébastien RIPARI lors de la présentation des 30 produits en lice.

Prochaine étape : Délibération finale et remise des Prix à 15h00
le vendredi 29 avril 2016, sur Foire de Paris – Pavillon 7.2 – stand F 060

1 Sébastien RIPARI est écrivain, journaliste et chroniqueur, expert de la gastronomie française. Il est aussi le fondateur du Bureau d’Etude Gastronomique.

Un GPI 2016, révélateur de tendances et de la capacité d’innovation des marques

La nouvelle priorité des marques aujourd’hui : le confort d’usage des consommateurs et l’ergonomie des produits. La technologie se fait oublier et l’innovation réussit à réunir l’esthétique et l’utile au quotidien, au service d’une nouvelle manière du « mieux vivre ». Dans cet esprit, on constate un regain des valeurs et des produits authentiques, avec un retour à une consommation qui privilégie le « fait maison ».

L’autre tendance forte remarquée est celle de la qualité professionnelle désormais accessible aux particuliers. Ceux-ci ne s’embarrassent plus de la technique, mais font preuve d’une plus forte exigence de qualité dans l’usage rendu.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*